«

»

déc 10

Une nouvelle étude de Transitions Optical révèle des occasions pour la plupart inexploitées pour les professionnels de la vue canadiens d’établir des liens avec leurs patients de différentes cultures

Le sondage expose la nécessité de former le personnel en matière de diversité, d’offrir du matériel bilingue et en d’autres langues et bien plus.

 

PINELLAS PARK, Floride, le 8 décembre 2015 — Bien que la grande majorité des professionnels de la vue canadiens (93 pour cent) affirment servir des patients de Transitions1différentes cultures, 40 pour cent admettent qu’ils ne prennent aucune mesure pour s’éduquer au sujet des différentes cultures de leurs patients et encore moins de ces professionnels prennent des mesures proactives pour établir des liens avec ces patients, selon un sondage récent de Transitions Optical, Inc.[i]

 

« Nos études de consommation montrent que la sensibilisation aux réalités culturelles est très valorisée par les Canadiens. Étant donné que la génération des échos-boomers est extrêmement diversifiée au Canada, on s’attend à ce que cette tendance se maintienne », explique Isabelle Tremblay-Dawson, directrice du marketing de Transitions Optical au Canada. « Cela suggère qu’en axant davantage leur stratégie sur le multiculturalisme, les professionnels de la vue pourraient solidifier leurs liens non seulement avec leurs patients de différentes cultures, mais avec tous leurs patients. »

 

Par exemple, selon madame Tremblay-Dawson, plus des trois quarts des Canadiens interrogés conviennent que les professionnels de la vue qui offrent du matériel éducatif bilingue ou dans une autre langue que l’anglais ou le français démontrent du respect envers les autres cultures.[ii] Pourtant, seulement sept pour cent des professionnels de la vue canadiens interrogés rapportent qu’ils offrent du matériel bilingue ou dans différentes langues à leurs patients de différentes cultures.

 

Le sondage révèle également que 34 pour cent des professionnels de la vue emploient du personnel bilingue et que seulement  26 pour cent emploient du personnel de différentes cultures.  Seulement 22 pour cent offrent de la formation à leur personnel, 15 pour cent utilisent des images diversifiées dans leur marketing et 9 pour Transitions2cent participent à des activités communautaires.

 

Transitions Optical offre différentes ressources éducatives pour aider les professionnels de la vue à préparer leur entreprise à répondre aux besoins des patients de différentes cultures par le biais de son initiative appelée Connexions Culturelles de Transitions. Plusieurs ressources, comme du matériel d’éducation des professionnels et de la documentation bilingue ou dans différentes langues, sont offertes gratuitement au TransitionsCanadaPRO.ca.

 

Au sujet de Transitions Optical inc.
Transitions Optical est le principal fournisseur de verres photochromiques (adaptatifs) en plastique des fabricants de produits optiques aux quatre coins du monde. Première entreprise à avoir fabriqué et commercialisé avec succès des verres adaptatifs en plastique, en 1990, et ayant continuellement investi dans la recherche, le développement et la technologie, Transitions Optical offre toute une variété de produits, établissant de nouvelles normes de performance supérieure pour procurer aux porteurs un confort visuel et une protection UV qui s’améliorent constamment.
Leadership sur le plan des produits, activités axées sur le consommateur et excellence en matière d’exploitation ont fait de TransitionsMD l’une des marques grand public les plus reconnues dans l’industrie de l’optique.
Pour obtenir plus d’information au sujet de l’entreprise et des verres Transitions, visitez le site Transitions.com ou le TransitionsCanadaPRO.ca .



[i] Sondage en ligne réalisé auprès de professionnels de la vue par Breton Communications pour le compte de Transitions Optical, Inc. auprès de 218 professionnels (22 % optométristes; 63 % opticiens/dispensaires; 15 % autres) entre le 26 février et le 13 mars 2015.

 

[ii] Le sondage en ligne, mené par Wakefield Research pour le compte de Transitions Optical, Inc. auprès de 1 000 adultes canadiens âgés de 18 à 69 ans, comprenait des suréchantillons pour tenir compte des sous-groupes statistiquement importants, soit les Canadiens d’origine asiatique, africaine et autochtone. Le sondage a été effectué entre le 20 février et le 6 mars 2015.